Alors que le Sénégal perd 40 000 hectares de forêts chaque année, le gouvernement mise désormais sur le reboisement dans les villes saintes pour garantir davantage le bien-être des populations locales et des touristes.

Plan spécial de reboisement des cités religieuses

Le Sénégal lance son « plan spécial de reboisement des cités religieuses ». Selon les autorités de ce pays d’Afrique de l’Ouest, ce programme vise le reverdissement des villes dont le patrimoine culturel et les lieux de culte attirent annuellement de nombreuses communautés de pèlerins en dépit du réchauffement climatique.

Cette opération de reboisement cible principalement les communes de la ville orientale de Diourbel (Baba Garage, Lambaye, Ngoye Ndindy, Ndoulo Kael Ndame Taïf), la ville de Touba siège de la confrérie musulmane des mourides située à 194 km à l’est de Dakar, ainsi que Diamniadio une banlieue de la capitale sénégalaise peuplée d’environ 13 000 âmes.

Lire aussi  Magal Touba 2022 : impressionnant dispositif pour un Magal plus high tech

« Il s’agit d’offrir un nouveau visage aux villes religieuses du Sénégal pour permettre de faire face au changement climatique et à ses impacts en vue d’un meilleur cadre de vie des communautés », affirme Alioune Ndoye, le ministre sénégalais de l’Environnement et du Développement durable.

Programme gouvernemental « Sénégal vert »

Le « plan spécial de reboisement des cités religieuses » s’inscrit en droite ligne du programme gouvernemental « Sénégal vert » qui vise à rendre le pays plus vert d’ici à 2035, en créant entre autres des parcs forestiers. Dans le cadre de ce programme, l’organisation environnementale Ecolibri a lancé en 2021 une opération de plantation de 1 300 arbres (badamier, d’anacardier, de cordia) dans le parc public, situé près de la mosquée de la Divinité de Ouakam à Dakar. Le projet appuyé par l’Union européenne (UE) permettra à terme la restauration du couvert forestier de la ville de Dakar, l’accroissement de sa capacité de stockage du dioxyde de carbone (CO2) et la protection de la faune.

Lire aussi  Serigne Cheikhouna Mbacké, fils de Serigne Bara, invité à visiter l'intérieur de la Kaaba