Le Centre Hospitalier National Cheikh Ahmadou Khadim de Touba va démarrer officiellement ses activités ce Lundi 16 Mai 2022. Ce centre hospitalier de 300 lits, de niveau 3, construit sur une superficie de 10 hectares, est l’un des plus modernes de toute l’Afrique de l’Ouest. Il dispose de services tels que la Médecine Interne, la chirurgie, le SAU, l’ORL, l’ophtalmologie, le cabinet dentaire, la gynécologie et l’obstétrique, la cardiologie, la dermatologie, l’orthopédie, la pédiatrie, la pharmacie, le laboratoire et banque de sang, l’imagerie Médicale. En plus de ces services, il y a d’autres services comme la gérontologie pour prendre en charge les personnes âgées, la neurologie, la psychiatrie, l’oncologie pour la prise en charge des cancers, la néphrologie, et surtout le service des grands brûlés.

 

À l’heure de l’ouverture de cette infrastructure sanitaire, le ministre de la Santé et de l’Action sociale, Abdoulaye Diouf Sarr, a salué l’engagement du Président de la République et celui du Khalife général des Mourides, Serigne Mountakha Mbacké pour la réalisation de ce bijou moderne : “Je saisis cette occasion à nouveau pour remercier son Excellence Monsieur Macky Sall,  Président de la République pour sa vision mais surtout pour les actes posés afin de rendre toujours plus performant notre système de Santé. J’exprime aussi mes remerciements au Khalif Général des mourides, Serigne Mountakha Mbacké pour son soutien permanent pour l’aboutissement de ce projet”.

Lire aussi  Touba : recrudescence des cas de paludisme

 

Abdoulaye Diouf Sarr  apporte, par ailleurs, des garanties sur la qualité du personnel recrutée dans la structure : “Depuis son Inauguration par le Chef de l’Etat , un plan d’ouverture a été mis en œuvre ce qui a permis  d’affecter le personnel, de procéder à leur formation  sur la qualité, sur l’utilisation des équipements, sur l’entretien des locaux, la mise en place des outils de gestion et autres domaines qui nous paraissent essentiels. Cet hôpital va participer à améliorer la prise en charge des populations aussi bien de Touba et alentours que du Sénégal. J’exhorte le personnel à toujours être aux côtés des populations et de prendre soin de cette infrastructure. ”.

Lire aussi  Touba : recrudescence des cas de paludisme

 

L’hôpital de Touba est la dernière  concrétisation d’une série de grands investissements réalisés pour moderniser le système de santé. “Avec Kédougou, Kaffrine et Sédhiou, le Centre Hospitalier National Cheikhoul Khadim de Touba fait partie du lot des 4 nouveaux hôpitaux construits en même temps et livrés en moins de 36 mois. Ces efforts d’investissements dans le secteur de la santé notamment la reconstruction de l’hôpital Aristide le Dantec et la construction du Centre National d’Oncologie de Diamniadio vont se poursuivre conformément aux instructions de son Excellence Monsieur Macky Sall, Monsieur le Président de la République”, assure Abdoulaye Diouf Sarr. 

 

———————–