À Touba dans le cadre de la mise en œuvre par le ministre de la Santé et de l’Action Sociale de ses activités de lutte contre les cancers du sein et du col de l’utérus, la « Société Sénégalaise de Colposcopie et de Pathologie liée au Papilloma virus » a organisé des séances de dépistage au profit des femmes. 200 ont été effectivement diagnostiquées, dira le docteur Ousmane Dieng qui précise que la cité religieuse est une étape de la caravane dénommée « sur la route de l’élimination du cancer du col utérin », qui a démarré le 03 novembre et qui s’achèvera le 12 novembre 2022.

Lire aussi  Magal de Touba : Maï Mbacké Djamil évoque un risque conflit d'intérêt pour des membres du comité d'organisation

La Société Sénégalaise de Colposcopie, qui salue la diligence de la fondation Soxna Bali pour son soutien et l’hospitalité de l’administration de l’hôpital Cheikh Ahmadoul Khadim, précisera que l’éradication du cancer est un objectif de l’Organisation mondiale de la Santé. Il s’agira, selon Ousmane Dieng, de toucher le maximum de femmes et de pousser les femmes âgées de 99 à 14 ans à la vaccination. La caravane a déjà fait Dakar, Thiès et Saint-Louis, se rendra après Touba à Kaffrine et Kaoalack.