Le Gouverneur de la région de Diourbel (Centre), Ibrahima Fall, a invité mercredi, les services techniques concernés par la rénovation des routes dans les communes de Touba-Mos­quée et Diourbel, à respecter leurs engagements avant l’événement prévu le 15 septembre. «J’invite les services techniques et les entreprises à respecter leurs engagements relatifs à la réhabilitation des routes des communes de Touba-Mosquée et Diourbel», a dit M. Fall. Le Gouverneur intervenait à la deuxième rencontre des «Mercredis du Grand Magal de Touba», une réunion d’évaluation des engagements pris par les services techniques de l’Etat en prélude au Magal.

M. Fall appelle les services concernés à achever les travaux au plus tard le 8 septembre, soit une semaine avant cet événement religieux commémorant l’exil au Gabon de Cheikh Ahmadou Bamba (1853-1927), le fondateur de la confrérie musulmane des Mourides. Des millions de pèlerins, venus des 14 régions du Sénégal et d’autres pays, se rendent à Touba pour cette commémoration annuelle.

Lire aussi  Communiqué : Déclaration de presse Serigne Bassirou Mbacke Abdou Khadre le 21 Août

«J’invite l’Agence des travaux et de gestion des routes à s’atteler, après la rénovation de la voirie urbaine de Touba, à la réhabilitation des principales routes menant vers Touba, des routes sur lesquelles il y a beaucoup de nids-de-poule», a dit Ibrahima Fall. S’exprimant en présence de représentants de plusieurs services de l’Etat, il a demandé à ceux de l’Ageroute, l’Agence des travaux et de gestion des routes, «d’accélérer le rythme pour terminer la réhabilitation de la voirie de Touba (…) avant le Grand Magal».

Concernant la commune de Diourbel, le Gouverneur a invité la société de bâtiment et de travaux publics Jean Lefebvre, à boucler rapidement les travaux de réhabilitation entrepris sur les voies de contournement de la ville. Ibrahima Fall souhaite que les services concernés installent des panneaux de signalisation et repeignent les ralentisseurs aménagés sur les routes menant vers Touba. Il souhaite aussi que soient élagués les arbres situés le long des routes, en vue d’une bonne visibilité pour les automobilistes.

Lire aussi  Touba : les députés de Wallu rassurent la population

M. Fall a appelé les associations de chauffeurs de la région à mener des actions de sensibilisation et de prévention des accidents de la route. «Je pense que si les routes sont bien entretenues et les véhicules en bon état, si les transporteurs ont une attitude citoyenne, on peut espérer que ce Magal pourra se dérouler avec beaucoup moins d’accidents», a-t-il dit. La prochaine rencontre des «Mer­credis du Grand Magal de Touba» aura lieu le 7 septembre, à une semaine du Magal.