Ce vendredi, le ministre de l’intérieur et de la sécurité publique a réuni les services de l’État et le comité d’organisation du Magal pour échanger sur les possibilités de faciliter aux fidèles venant de toutes les parties du globe, leur séjour pour les besoins du Magal.

Problématique de la distribution et de la qualité de l’eau à Touba

L’accent est mis sur la problématique de l’alimentation et de la qualité de l’eau à Touba. Dans son plaidoyer, le comité d’organisation a souligné la présence à chaque Magal de cette eau qui n’est pas potable. Mais avec la mise en place de 19 forages et la présence de Sen’Eau pour veiller à la distribution en qualité de l’eau durant le Magal, le comité au premier rang duquel, Serigne Bassirou Mbacké Abdou Khadre, qui était présent au CRD de ce vendredi, espère aussi, avec la présence du phénomène de la nappe, que le nombre de forage soit augmenté du fait de la présence massive de fidèles.

Lire aussi  Le social de Serigne Abdou Lahad Mbacké à Touba

La question de l’assainissement à Touba

Serigne Bassirou Abdou Khadre Mbacké évoque parallèlement la question de l’assainissement, au regard des fortes précipitations qui peuvent inévitablement affecter les familles et même certaines maisons de chefs religieux qui accueillent des hôtes en ce jour spécial d’hospitalité. Quand on parle également de Magal de Touba, un des éléments indispensables reste l’électricité alliée même à la connexion internet qui contribuent en même temps à soutenir les fidèles et les acteurs particulièrement de la communication, à accomplir leur mission de service public.

Pour terminer, Serigne Bassirou Abdou Khadre Mbacké, par la voix du Khalife Général des Mouride, Serigne Mouhamadou Mountakha Mbacké, remercie le chef de l’État et tous les services déconcentrés pour leur implication dans cette fête religieuse et espère que le peu qui manque soit satisfait d’ici le Magal…

Lire aussi  Inondation à Touba : affrontements entre habitants de deux quartiers