Ce sont des populations enchantées de Kélel Diop et de Naydé, deux localités de Touba, qui ont réservé un accueil chaleureux à Serigne Abdou Lahad Mbacké venu leur apporter son soutien.

 

Pour Kélel Diop, par exemple, (village historique créé en 1925 sur ndigueul de Serigne Touba par Gankal Amadou Makhourédia Diop, petit frère de Lat Dior et grand-père de Gaïndé Fatma)…, le chef religieux dégagera une enveloppe de 500 000 en guise d’appoint à l’achèvement de la construction de la mosquée du coin en plus de mettre à la disposition des femmes une somme d’1 million de francs comme  financements dans le cadre de leurs activités agricoles fruits et légumes. Ce geste venait renforcer une première série de formations accordées à deux groupements de femmes de la localité au mois de janvier dernier.

Lire aussi  Serigne Mountakha Mbacké exige des excuses de l’Inde

 

À Naydé, le ministre-conseiller a remis une somme de 100 000 au village en plus de financer à hauteur de 500. 000 deux autres groupements de femmes.  Sa visite n’aura pas manqué d’avoir un certain cachet politique avec notamment la venue à ses côtés, de Téranga Sénégal qui avait 12.000 voix lors des dernières élections locales…