Le quartier Nguiranel de Touba toujours sous les eaux. Inondé, plus de 50 familles ont dû quitter les lieux. Les populations montent au créneau. Elles dénoncent le manque de réaction de la part des autorités.

« Je suis venu me plaindre du désagrément que le bassin de Kanel nous a causé. Il est notre principal souci. Il a inondé tout notre quartier. Bien avant le Magal, beaucoup de pères de famille ont quitté. Nous n’avons pas passé le Magal chez nous », martèle El Hadj Abdoulaye Sow leur porte-parole.

Selon lui, il y a plus de 50 familles qui ont quitté et certains, leur maison menacent de ruine, livrent nos confrères de Walf radio. Il faut noter que cette année au Sénégal, les fortes pluies qui sont à l’origine des inondations ont causé des pertes en vie humain et causé beaucoup de dégâts matériel.

Lire aussi  Drones au Magal de Touba : Muqadimatul Qidma peut faire tomber ceux qui n'ont pas autorisation de survoler la mosquée